Maroc : le savetier et l'origamiste


Les Arts de la Rue, c'est aussi des rencontres aléatoires. Comme ici celle de Moha, savetier, avec Justin, tout à la fois acteur et origamiste.
Petit conte d'aujourd'hui...

____________________________

 


Moha, 58 ans, vit dans les quartiers pauvres d'une ville marocaine de 200 000 habitants. Il subsiste grâce à un petit étal de quelques mètres carrés à l'entrée du souq (le marché en arabe), qu'il déplie et replie tous les jours. Trois piquets de bois et de fer supportant des tapis et bâches disparates lui font un toit. Un réchaud à gaz pour le thé, un pliant de camping, une caisse pour établi qui supporte une boîte de clous, de la colle et deux ou trois outils, un cageot pour asseoir les passants font le mobilier. Le reste, c'est son

La lecture des articles est réservée aux détenteurs d'un compte gratuit.

Vous êtes inscrit(e) ?
Identifiez-vous !


Pas encore inscrit(e) ?
Rejoignez-nous !


Vous devez être inscrit sur le site pour lire les articles.
Créez un compte gratuitement selon votre statut ci-dessous :

Articles les plus consultés

artsdelascene, en respect de ses valeurs, utilise des cookies uniquement à des fins statistiques et non publicitaires.