Madagascar


C'est pour ça que je suis venu. C'est pour vivre exactement ça.
Jouer. Il me manque du matériel. Mais ce n'est pas les accessoires manquants qui vont m'en empêcher. La forêt de mon spectacle sera en salade d'ici (du cat? De ce poison ? Je vais jouer avec du poison ?).
______________________________

Quant au chocolat, il faudra que je dilue un peu de poudre de cirage dans le verre à dents de ma salle de bains.   L’heure tourne ! Mais ce n'est pas l'heure du spectacle qui me fera peur. A 18h, il fait noir et le potin des touk-touks, taxis-motos comme des œufs jaunes à trois roues se fait entendre derrière le coin. Le lieu n’est pas un théâtre : juste devant l'hôtel "La terrasse des voyageurs" dans le quartier populaire et musulman, quartier qui grouille de centaines de cris, de haillons, de fumée et de bruits, quartier qui fume, quartier qui g

La lecture des articles est réservée aux détenteurs d'un compte gratuit.

Vous êtes inscrit(e) ?
Identifiez-vous !


Pas encore inscrit(e) ?
Rejoignez-nous !


Vous devez être inscrit sur le site pour lire les articles.
Créez un compte gratuitement selon votre statut ci-dessous :

artsdelascene, en respect de ses valeurs, utilise des cookies uniquement à des fins statistiques et non publicitaires.