Chroniques plurielles et populaires : Confidences Nocturnes


Cette première Chronique plurielle et populaire a pour objet le spectacle de la Cie La Clef Confidences Nocturnes. Si vous souhaitez des explications sur la démarche des rédacteurs de cette chronique collective, c'est ici.
______________________________

Elles s’appellent Hermione et Rosalynde et telles leurs héroïnes éponymes, elles convient le spectateur dans la confidence de leur intimité la plus secrète : le plaisir féminin. Dans la toute petite salle de l’atelier Florentin, trône, central, un lit. Deux amies s’apprêtent à se reposer quand Rosalynde, prise d’insomnie, pose à Hermione la question qui l’obsède: "Comment dire, et toi, est-ce que tu connais le plaisir enfin plutôt ce qui vient après, l’orgasme?" L’Hermione à laquelle elle s’adresse partage avec l’Hermione de Racine le fait d’être une grand

La lecture des articles est réservée aux détenteurs d'un compte gratuit.

Vous êtes inscrit(e) ?
Identifiez-vous !


Pas encore inscrit(e) ?
Rejoignez-nous !


Vous devez être inscrit sur le site pour lire les articles.
Créez un compte gratuitement selon votre statut ci-dessous :

artsdelascene, en respect de ses valeurs, utilise des cookies uniquement à des fins statistiques et non publicitaires.