La culture sans État : fin de partie


CultureSansEtat1

Quelques réflexions critiques, que l'on pourra trouver assez sévères, sur un ouvrage collectif qui veut entretenir le débat sur la réponse à apporter à la mainmise sur la culture par l'argent. Suivi de quelques réflexions sur le lien arts de la scène / arts numériques.

______________________________


  Dès l'introduction, le ton est donné. Les auteurs dénoncent les puissants groupes numériques internationaux (Google, Apple, Facebook, Amazon) réunis sous l'acronyme GAFA, pour leur responsabilité dans la marchandisation de la pensée humaine en produits digérables facilement, et surtout rentables. On ne peut qu'être d'accord avec cette dénonciation, qui est en passe de devenir un lieu commun. Mais l'articulation, pour ne pas dire la confusion, faite entre les GAFA et la Toile me paraît beaucoup moins évidente. Car lorsqu'ils évoquent Internet, les auteurs n'y trouvent que "consommation cult

La lecture des articles est réservée aux abonnés.
Défendez avec nous une ligne éditoriale dédiée à la création !
Découvrir Larscène pendant 1mois pour 1€ puis 3€/mois sans engagement de durée

Vous êtes inscrit(e) ?
Identifiez-vous !


Pas encore inscrit(e) ?
Rejoignez-nous !


Vous devez être inscrit sur le site pour vous abonner à partir de votre compte.
Créer un compte gratuitement selon votre statut ci-dessous :

Articles les plus consultés

artsdelascene, en respect de ses valeurs, utilise des cookies uniquement à des fins statistiques et non publicitaires.