À ma caisse


Cette semaine Philomène illustre à sa manière l'évidence comme quoi les intermittent(e)s, c'est bien tou(te)s des fainéant(e)s. Au point de tenir un rôle de scène où on est assis toute la journée ! Je me demande d'alleurs si il ne faudrait pas supprimer la chaise, pour un meilleur rapport avec le public. Il faudra que j'en parle à Wauquiez ou à l'un de ses complices, à l'occasion, tiens...
______________________________

Avant toute chose, il y a la préparation nécessaire. Le rituel indispensable. La préparation du corps. La préparation mentale. Mon outil principal est mon corps. Je le réchauffe, je l’étire, je le masse si besoin. Les bras. La nuque. J’échauffe les jambes autant que les mâchoires, les joues. Je tapote mes bras et les enduis de crème antidouleurs.Je pourrai bien entendu simplement laver mon corps, mais j’en profite pour l’inviter entièrement à se mettre en condition, à se débarrasser de lui-même pour entrer, avec moi, dans le rôle.Tout à l’

La lecture des articles est réservée aux détenteurs d'un compte gratuit.

Vous êtes inscrit(e) ?
Identifiez-vous !


Pas encore inscrit(e) ?
Rejoignez-nous !


Vous devez être inscrit sur le site pour lire les articles.
Créez un compte gratuitement selon votre statut ci-dessous :

artsdelascene, en respect de ses valeurs, utilise des cookies uniquement à des fins statistiques et non publicitaires.