La saga des fainéant(e)s


Avec cette ténacité qui est l'honneur du journalisme d'investigation, notre reporter se livre, mois après mois, à une enquête minutieuse. Avec patience, il compile les faits, croise les infos. Apparait au grand jour une triste réalité : les intermittents, ce n'est que fainéant(e)s, cossard(e)s et glandeur(euses), en tas. Toutes les preuves sont ici, dans notre dossier qui ne cesse de s'épaissir.

______________________________


On pourra s'étonner, en ce mois de Juin 17, de trouver à la place d'un nouveau volet de l'enquête cette rétrospective. La raison est simple. Pour mener une analyse aussi fine, riche et nuancée, notre reporter doit faire corps avec son sujet. N'écoutant donc que sa conscience professionnelle, il a glandé avec application plusieurs semaines, et n'est pas en mesure de fournir un nouveau papier. Il s'en tire donc par cette pirouette. Vous pouvez accéder à chaque enquête en cliquant directement sur l'image Voici un bon exemple de gestion moderne du petit personnel, bien que celui-ci ne semble pas fra

La lecture des articles est réservée aux détenteurs d'un compte gratuit.

Vous êtes inscrit(e) ?
Identifiez-vous !


Pas encore inscrit(e) ?
Rejoignez-nous !


Vous devez être inscrit sur le site pour lire les articles.
Créez un compte gratuitement selon votre statut ci-dessous :

Articles les plus consultés

artsdelascene, en respect de ses valeurs, utilise des cookies uniquement à des fins statistiques et non publicitaires.