Á mes amis artistes


Mes amis artistes, je vous ai si longtemps côtoyé dans la joie et dans la difficulté, si souvent accueillis dans les institutions que j'ai dirigé comme lors des festivals que j'ai fondé, j'ai partagé tant de beaux moments avec vous et avec le public, à Paris comme en province, que ces derniers mots que je vous adresse m'ébranlent profondément.
______________________________

Il est temps pour moi de changer de vie et de passer à cette retraite que j'estime bien méritée, et je voudrai une dernière fois m'adresser à vous avant de m'effacer discrètement de ce réseau. Je ne suis pas triste, loin de là, car une belle deuxième vie m'attend. J'ai acheté avec ma femme la maison en pierre dont nous rêvions, en Creuse, où nous pourrons à loisir accueillir enfants et petits-enfants dans le confort et la quiétude. Nous disposons d'une indemnisation de retraite importante, et je dois vous dire la satisfaction que j'ai de pouvoir à pr

La lecture des articles est réservée aux détenteurs d'un compte gratuit.

Vous êtes inscrit(e) ?
Identifiez-vous !


Pas encore inscrit(e) ?
Rejoignez-nous !


Vous devez être inscrit sur le site pour lire les articles.
Créez un compte gratuitement selon votre statut ci-dessous :

artsdelascene, en respect de ses valeurs, utilise des cookies uniquement à des fins statistiques et non publicitaires.