×

Message

Il n'y a pas de résultat.

  • raviphotopierreplanchenault-3578
  • raviphotopierreplanchenault-3586
  • raviphotopierreplanchenault-3611
  • raviphotopierreplanchenault-3619
  • raviphotopierreplanchenault-3642

RAVIE de Sandrine Roche
par Elise Servières, Sonia Millot, Vincent Nadal, Hervé Rigaud

Théâtre / Marionnette jeune public / Tout public
Carnet de route
  • RAVIE de Sandrine Roche
    affiche-ravie-jpg

     

    RAVIE

    de Sandrine Roche (Editions Théâtrales Jeunesse) (spectacle tout public dès 8 ans)

    Les Lubies

    Sonia Millot & Vincent Nadal

    BORDEAUX

    Notre intention est de mettre en jeu des textes, des visions poétiques, ludiques et physiques. Les Lubies sont une fantaisie théâtrale. Théâtre débridé et authentique.

    Nos créations s’emparent librement de l’objet, de l’image, du son, de la musique en live, du corps performatif, des œuvres du répertoire,
    de nos propres écritures, des rencontres humaines.
    Le temps de la représentation est un rendez-vous avec les spectateurs.

    Un moment fort où s'expriment la vivacité et la richesse du rapport entre le commun et le singulier, l'intime et la chose publique, le connu et l'inconnu.
    OU QUE CE SOIT, TOUT PEUT SE JOUER, ON PEUT SE JOUER DE TOUT

     

     

     

    LE TEXTE

    RAVIE de Sandrine Roche (Édition Théâtrales Jeunesse - 2014) s’est imposé à nous comme une évidence, une nécessité. L’imaginaire et l’émotionnel que provoque ce texte offrent une vision joyeuse, sensuelle et insolente de la vie.

    Ce texte là, nous l’espérions, nous l’attendions. Il nous parle.
    RAVIE est l’écriture réinventée de l’histoire de LA CHÈVRE DE MONSIEUR

    SEGUIN d’Alphonse Daudet.

    Sandrine Roche a pris le contrepied de sa morale : « Tu prétends rester libre à ta guise jusqu’au bout...eh bien, écoute un peu l’histoire de la chèvre de M. Seguin. Tu verras ce que l’on gagne à vouloir vivre libre. ».

    Elle écrit l’irrépressible joie-jubilation de l’aventure, de la liberté. RAVIE est ainsi l’histoire de Blanquette, la septième chèvre de Monsieur Seguin. Blanquette se languit terriblement, enfermée dans l’enclos de son maître. Elle a soif de liberté. Elle veut voir la montagne. Elle veut voir le loup! Il faut dire que la nuit le chœur des chèvres, fantômes de celles qui l’ont précédée (Renaude la poitevine, Kiko, Tennessee, Mohair, Rosa,...) lui dépeignent un loup séduisant et effrayant à la fois. Les récits alléchants de ses aînées, la rudesse, pétrie de couardise, de M. Seguin, poussent Blanquette à « tenter l’aventure ».

    Une écriture tout public ambitieuse et audacieuse. Une écriture incisive et délicate. Sans renier la cruauté de ce conte –mais quel conte n’est pas cruel ?- Sandrine Roche affirme une écriture palpitante sans cesse renouvelée. « Tout n’a été que jeu. Sur le rythme et la langue. Une langue du Sud, qui jazze et qui rit beaucoup, légèrement mamma italienne jusqu’à certains accents hidalgos». 

     

     

    NOTE D’INTENTION

    Notre RAVIE se veut à la mesure de l’audace et de l’ambition de Sandrine Roche. Ainsi, tout comme elle a rêvé son écriture, nous rêvons d’une mise en scène ludique, « rock’nroll », plutôt « chévrerie 2016 », sans éviter sa nécessaire puissance d’évocation et d’émotion!

    Blanquette a la fougue des adolescents.
    Comme eux, elle a des rêves, des aspirations qui commencent à se forger, et une envie mordante d’être « ailleurs » que là où on lui dit d’être. Le discours moralisateur de Seguin n’a aucune prise sur elle. Blanquette suit son instinct, ses envies, avec une affirmation très forte de son autonomie à décider de sa vie et à en assumer les conséquences.

    Blanquette n’a pas peur. Jamais.
    Même l’ultime nuit, belle nuit étoilée, baignée de la seule présence du loup.

    La peur, le raisonnable, c’est Seguin.
    Les tentatrices ce sont les fantômes des chèvres. Le désir, la pulsion de vie ce sont les chamois.

    Blanquette au milieu est « cash ». Elle n’hésite pas, ne doute et ne subit jamais.

    Elle fait ses choix et ne regarde pas en arrière.
    Pour nous, Blanquette est l’héroïne, une héroïne libre et insolente qui, pour autant, n’est jamais dans le refus systématique.
    Blanquette affirme simplement; Blanquette s’affirme naturellement.

    La temporalité de RAVIE s’inscrit en une succession de jours et de nuits.
    Le jour c’est le réel : Seguin, l’enclos et la longe qui fait tourner en rond. C’est la prison.

    La nuit tout se transforme, tout est possible. C’est l’heure des fantômes, des fantasmes, des pulsions de la liberté. Ce va-et-vient entre jour et nuit accompagne « le mûrissement », la maturation du désir de Blanquette.

    La mise en jeu-mise en scène de RAVIE naîtra de 2 propositions fortes :

    Une comédienne incarnera Blanquette. Elle sera le centre de toutes les attentions.
    Autour d’elle, à ses côtés, 3 autres protagonistes, 1 comédienne et 2 comédiens, tout à la fois interprètes, chanteurs, manipulateurs-transformateurs de matières brutes et d’objets, éclairagistes et musiciens. Ils se mettront en jeu pour lui offrir tous les possibles. Ils seront aussi bien Seguin, l’enclos, le chœur des chèvres, les chamois, la montagne, toute la nature, la présence-absence du loup... Des signes simples permettront sans cesse aux spectateurs d’identifier qui, ou quoi, se met en jeu face à Blanquette.

    • pour conter le jour, le réel donc, les 3 protagonistes «fabriquent» sous les yeux des spectateurs l’espace de jeu et l’espace sonore, de manière ludique, enjouée, pour créer les situations et les enjeux nécessaires à l’expression de Blanquette.

    • Pour conter la nuit, le temps des apparitions, du surnaturel, la fabrique du jour s’efface, la lumière fait disparaitre les « coutures » pour basculer dans un univers totalement onirique et poétique.

      Habitée ainsi par la diversité, la richesse, de présence(s), de sons et de lumières, et dans un rythme qui s’accélère, Blanquette pose son choix : partir.
      C’est alors le temps de la liberté absolue, de la nature enivrante et débridée, pour, enfin, connaître, forte et tranquille, le face à face tant espéré avec le loup.

       

      RAVIE, ne tranche pas, ne juge pas.
      RAVIE est une invitation à dompter ses peurs.
      RAVIE met en route...
      Nous souhaitons mener les spectateurs dans une aventure, un voyage.

      Un voyage entre conte et jeu, entre narration et incarnation, entre ritournelle et chant.
      Nos « langues », porteuses de la langue de Sandrine Roche, se lècheront les babines.

      Ainsi fait le loup !
      Les mots de RAVIE doivent résonner comme le hurlement du loup, comme la dernière parole heureuse de Blanquette : « J’aime la montagne ».

      Les Lubies - Sonia Millot & Vincent Nadal 

     

     

Soutiens pros
Dates de tournée
ven.24
novembre
2017
SAINT ANDRE DE CUBZAC (33 - FR)
LE CHAMP DE FOIRE
ven.01
décembre
2017
FLOIRAC (33 - FR)
SALLE M270
ven.12
janvier
2018
ONET LE CHATEAU (12 - FR)
REGION EN SCENE
du mar.16
au jeu.18
janvier
2018
BAYONNE (64 - FR)
SCENE NATIONALE SUD AQUITAIN
du mer.14
au ven.16
février
2018
ALBI (81 - FR)
SCENE NATIONALE ALBI
Partagez...
Retrouvez nous sur...
Vote du public
1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 5.00 (1 Vote)
Carnet de route - L'actu du spectacle

Accès réservé aux personnes inscrites sur le site

Présentation et Bio

Accès réservé aux personnes inscrites sur le site

Photos et Vidéos

Accès réservé aux personnes inscrites sur le site

Actions culturelles et Ateliers pédagogiques

Accès réservé aux personnes inscrites sur le site

Toutes les ressources pour les médias

Accès réservé aux personnes inscrites sur le site

Informations techniques sur le spectacle

Accès réservé exclusivement aux programmateurs inscrits sur le site : S'inscrire

Toutes les dates de tournée

Accès réservé aux personnes inscrites sur le site

Spectacle visible
raviphotopierreplanchenault-3551
4413
Théâtre
Danse / Théâtre
Mme KARINE HERNANDEZ
leslubieslubies@gmail.com
leslubieslubies@gmail.com
20 juin 2017
Gratuit
non
PAS DE LABELLISATION